La médaille du jour. Un club vend le terrain de foot de sa commune sur un site parce qu'il n'est pas remis en état

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Le club de foot de Saint-Denis-de-Cabanne dans la Loire met le terrain où il s'entraine en vente. Un terrain impraticable d'après eux. La mairie du village ne voulait pas faire de travaux jusqu'à ce qu'elle réagisse après la diffusion de l'annonce.

Le club de foot amateur de Saint-Denis-de-Cabanne, dans la Loire, au-dessus de Roanne mérite cette médaille. Ses joueurs en ont assez. Assez de jouer sur un vieux terrain en gore. Le gore, ça ressemble à de la terre battue, enfin de loin. Et de plus près, c’est plus du béton. En gros toujours. Je sais, j’ai joué là-dessus des années.
Quand vous taclez ou que vous tombez, ou que vous faites un arrêt si vous êtes gardien, mieux vaut avoir une bonne couverture santé. Et je vous dis pas quand il pleut, c’est une piscine. Et le Roannais, c’est pas la Côte-d’Azur.
Les joueurs de Saint-Denis-de-Cabanne n’en peuvent plus. Ils n’en veulent plus. Mais la mairie ne l’entend pas de cette oreille. Il faut dire que ça coûte cher pour une commune de refaire complètement son stade. Alors les joueurs de Saint-Denis-de-Cabanne ont eu une idée pour trouver 100 000 euros : ils ont mis en vente leur terrain sur le Bon Coin !


Une vraie annonce, mais pleine d’humour. "Une offre à ne pas rater" dit l’annonce, un terrain parfait "pour les apprentis pêcheurs", "parfait pour accueillir les championnats de France de pétanque". Idéal pour de nombreuses activités, mais "fortement déconseillé pour la pratique du football", conclue l’annonce.
Un petit buzz pour faire réagir la mairie et les instances, pour qu’enfin Saint-Denis-de-Cabanne ne soit plus le seul terrain du pays roannais sans herbe ou synthétique. Et l’annonce a fait réagir, pas les acheteurs potentiels, mais la mairie. Une réunion est prévue demain soir avec le club de football.

Vous êtes à nouveau en ligne