La médaille du jour. Un Brésilien champion du monde de surf, Gabriel Medina

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Gabriel Medina a obtenu le titre la semaine dernière de champion du monde de surf à Hawaï. Il vient de prendre la tête d'une compétition habituellement remportée par les américains et les australiens.

Au Brésil, le football n'est plus le seul sport roi. Désormais, le surf fait partie des sports qui compte au Brésil grâce à un homme que l'on connaît peu en France mais qui est une véritable star dans son pays : Gabriel Medina vient d'être sacré champion du monde dans une discipline dominée depuis quatre décennies par les Américains et les Australiens. C'est même le 2e titre pour lui alors qu'il a fêté ses 25 ans samedi !

C'est un surdoué : il a obtenu la note suprême de 10 sur 10 dans la mythique vague de Pipeline à Hawaï. Il a aussi inventé des figures de style sur sa planche. Grâce à ce nouveau succès, il a surtout montré la voie dans un pays où paradoxalement, très peu de jeunes s'intéressent à la mer et quand on regarde le classement de ce championnat du monde de surf, il y a trois Brésiliens aux quatre premières places et Medina est pour beaucoup dans cette réussite. Lui qui compte huit millions d'abonnés sur les réseaux sociaux, qui déclenche l'hystérie (notamment des jeunes filles !) à chacune de ses apparitions et qui a pour ami un certain Neymar, le footballeur ultra-star !  Medina a démarré le surf à neuf ans après avoir joué au foot, chez lui, sur la plage Sao Sebastiao, près de Sao Paulo, une ville où il réside toujours. Son rêve désormais : une médaille olympique dans un an et demi au Japon. Retenez bien ce nom : Gabriel Medina.

Vous êtes à nouveau en ligne