La médaille du jour. Un arbitre anglais détermine le coup d'envoi d'un match à l'aide d'un "chifoumi"

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Alors qu'il doit arbitre un match de première division féminine, l'abitre David McNamara oublie sa pièce au vestiaire. Et propose aux deux capitaines une partie de "pierre, feuille, ciseaux" pour décider qui aura le coup d'envoi. 

Il s'appelle David McNamara. Il est arbitre de football, en Angleterre. Le vendredi 26 octobre dernier, il est aux commandes d'un match de la première division féminine entre Manchester City et Reading. La rencontre va commencer, les deux équipes sont sur le terrain, il faut alors procéder au tirage au sort, pour savoir qui des deux donnera le coup d'envoi du match. David McNamara va sortir sa pièce, pour tirer à pile ou face... et là, c'est le drame ! Pas de pièce, il l'a oublié au vestiaire. Mais plutôt que d'y retourner en vitesse, ou de demander une pièce à quelqu'un sur la touche, l'arbitre convoque les deux capitaines pour une partie de chifoumi ! Une partie de pierre-feuille-ciseaux, sous l'oeil des caméras !

Les deux joueuses, elles, s'exécutent parfaitement. La capitaine de City sort un pierre face au ciseau de la capitaine de Reading et gagne le coup d'envoi. La vidéo circule sur les réseaux sociaux, et ça n'est pas du tout du goût de la fédération anglaise, qui s'empare du dossier et décide de suspendre pendant trois semaines David McNamara, l'arbitre de la rencontre. "Indéfendable", "pas du tout professionnel", "inapproprié" réagissent les confrères de David McNamara.  Visiblement, l'humour anglais a disparu avec le Brexit...

Vous êtes à nouveau en ligne