La médaille du jour. Nager pour la bonne cause, et pour rendre hommage à Camille Muffat

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Les proches de la nageuse niçoise, championne olympique, et disparue tragiquement le 9 mars 2015, se rassemblent à Clichy lundi pour "Nager comme Camille", et récolter des fonds pour une association qui était chère à Camille Muffat. 

Elle aurait 29 ans aujourd'hui. Peut-être que finalement elle aurait repris le chemin des bassins, qui sait, les Jeux de Tokyo approchent. Peut-être, si on rembobine, qu'elle n'aurait pas fait ce jeu télé, mais ça lui faisait plaisir. Peut-être qu'elle ne serait pas montée dans cet hélicosur le tournage de l'émission de TF1 "Dropped", qu'elle ne ferait pas partie des victimes de l'accident qui a fait dix morts.

Camille Muffat aurait 29 ans, elle aurait eu des projets. Elle aurait – c'est sûr – continué à aider une association qui lui était chère, l'Etoile de Martin, qui soutient la recherche sur les cancers de l'enfant. Alors, ses amis, ses proches, sa confidente et agent, Sophie Kamoun, ont décidé de ne pas l'oublier. Comment l'oublier, Camille Muffat, championne olympique à Londres ? Lundi soir, ils se rassemblent à Clichy, en banlieue parisienne, pour nager, sur 400 m. Sa distance et récolter des fonds pour l'Etoile de Martin, pour faire vivre la mémoire de Camille.

Nager pour récolter des fonds

Lundi 19 novembre, pour le lancement de l'opération, il y aura des membres de l'équipe de France de natation. Des champions d'Europe : Fantine Lesaffre, Mehdy Metella, mais aussi et surtout Charlotte Bonnet, la figure de proue de ces Bleus des bassins. Sa copine, presque sa sœur, qui a du repartir de l'avant après la disparition de Camille Muffat.

Mais ce n'est pas qu'une affaire de champions, bien au contraire. Le grand public aussi est invité à nager comme Camille, nager pour Camille et l'Etoile de Martin, durant toute la semaine, à Clichy, pour lever des fonds. Chaque longueur parcourue jusqu'à dimanche permettra de rapporter de l'argent pour une cause qui lui tenait à coeur. L'an dernier, l'opération avait permis de lever 13 000 euros. 

Vous êtes à nouveau en ligne