La médaille du jour. Michael Schumacher a 49 ans

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Le pilote de F1, Michael Schumacher a 49 ans mercredi. Il y a quatre ans, le sextuple champion du monde a été victime d'un accident de ski à Meribel. Sorti du coma, il reste en convalescence, en Suisse.

La médaille du jour revient à l'un des plus grands sportifs de l'histoire qui fête mercredi 3 janvier son anniversaire et dont on est sans nouvelles ou presque. Michael Schumacher a 49 ans.

Quatre ans que cette question revient : comment va Michael Schumacher ? Quatre ans, depuis ce 29 décembre 2013 et cet accident de ski terrible que le septuple champion du monde de Formule 1, idole absolue du sport auto, est enfermé au CHU de Grenoble, puis à Lausanne et enfin dans sa gigantesque propriété de Gland, en Suisse. Un bunker baptisé Schumaland. C'est là que Schumi est enfermé depuis plus de trois ans. Enfermé tout court, en lui-même, pouvait on lire au détour d'un paragraphe, il y a quelques jours dans les pages du journal l'Equipe qui a enquêté. Schumi, entouré par sa famille. Sa femme et ses enfants, murés dans le silence. Question de dignité.

Peu de mots, pas de photo

Aujourd'hui, jeudi 3 janvier, Michael Schumacher a 49 ans. Que lui souhaiter, si ce n'est que son état s'améliore.

Le tout petit cercle d'informés  – le clan – ne s'étale pas. "J'aimerais tant pouvoir le montrer allongé au soleil" : ces mots sont ceux de son agent, Sabine Kehm, la gardienne du temple, la gardienne du secret. "Les progrès sont lents, concède t-elle. Non, ce n'est pas une question d'heure. Mais non, il ne marche pas..."

Alors si vous vous demandez pourquoi aucune photo ne circule, sachez que ce n'est pas parce que ça n'intéresse pas les magazines people. C'est simplement qu'ils font attention à leur image de marque. "Montrer Schumacher dans une posture dégradante, il faudrait être fou !" dit-on dans la rédaction d'un grand hebdomadaire. "Et puis tout n'avait pas été montré sur Lady Di !" C'est vrai. Alors oui, un peu de silence, ce n'est peut être pas si mal, au final.