La médaille du jour. Le Lokomotiv Moscou a failli recruter Neymar

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Coup de chapeau au club qui joue contre l'OGC Nice, jeudi, en Europa League. Il s'agit du Lokomotiv Moscou et de son ancien président Nikola Naumov qui a failli recruter Neymar.

La médaille du jour va à un club de football russe le Lokomotiv Moscou, qui affronte l'OGC Nice en 16es de finale retour de l'Europa League jeudi 22 février. Nous rendons hommage à l'ancien président de ce club moscovite, Nikola Naumov, qui a eu beaucoup de flair en 2009. Il a failli acheter un petit attaquant brésilien de 15 ans, prometteur, mais un peu cher pour son âge : 10 millions d'euros. 

Un recrutement trop onéreux

"Il était très jeune et nous ne savions pas comment il allait s'adapter à la Russie. Il était fragile, frêle. Donc on y a renoncé..."  C'est ce qu'a expliqué le président Naumov dans la presse. Le Lokomotiv Moscou préfère alors donner sa chance à un petit jeune du centre de formation, au moins aussi bon. Sachez que le petit brésilien, finalement refusé par le Lokomotiv Moscou, s'appelle Da Silva Santos junior Neymar. Pas son père, son oncle, son frère jumeau ou son cousin. Non, il s'agit bien de la star actuelle qui fait les beaux jours du PSG !

Pour votre information, précisons que le petit jeune sur lequel a préféré miser le club russe s'appelle Alan Gatagov. Ça ne vous dit rien ? À nous non plus. Ce joueur ne sera pas aligné face à Nice ce soir et pour cause, il a quitté le club, il y a déjà sept ans. Le garçon n'est même plus professionnel. Il a été libéré de son contrat en première division lituanienne.

Jeudi soir, l'OGC Nice joue à Moscou le match retour des 16es de finale de l'Europa League. Au match aller, les Niçois ont été battus 3-2 par le Lokomotiv. 

Vous êtes à nouveau en ligne