La médaille du jour. Le fair-play d'Hugo Lloris

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Le capitaine des bleus Hugo Lloris signe un courrier de clémence pour le meilleur joueur péruvien Paolo Guerrero, privé de Coupe du monde pour dopage.

À trois semaines du début de la coupe du Monde, de nombreux footballeurs dont Hugo Lloris se mobilisent pour le meilleur joueur péruvien Paolo Guerrero. 
L'attaquant est une superstar au Pérou. Il a largement contribué à la qualification de son pays pour le mondial, qui ne s'était pas qualifié depuis 36 ans. Il a été contrôlé positif en octobre dernier à un métabolite de la cocaïne. Mais en réalité, il s'agirait "des résidus de feuilles de coca utilisées dans le thé et retrouvées dans ses urines." La semaine dernière, le Tribunal Arbitral du Sport (TAS) a alourdi la sanction à 14 mois de suspension, alors que celle-ci n'était que de 6 mois de suspension. Le TAS a néanmoins admis que Guerrero n'a "pas essayé d'améliorer ses performances avec ce produit."

Le soutien du capitaine français Hugo Lloris

Il reste néanmoins une dernière chance au buteur de disputer la Coupe du Monde, qui plaide sa cause ce mardi, en Suisse, devant le président de la FIFA Gianni Infantino. Pour cela, l'attaquant dispose d'un soutien de poids, celui de la Fifpro, le syndicat des joueurs professionnels, et en particulier de trois joueurs qui ont signé une lettre de clémence écrite par le joueur péruvien : Hugo Lloris pour la France, Mile Jedinak pour l'Australie et Simon Kjaer pour le Danemark. Ces joueurs n'ont pas été choisis au hasard : ce sont les capitaines des équipes qui joueront face au Pérou lors du prochain mondial. Esperons que Lloris ne regrettera pas son geste de fair-play dans un mois !