La médaille du jour : la lutte est rude pour devenir le tube du prochain mondial de football

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Dans quelques semaines débutera la Coupe du monde de football disputée en Russie. Pour les tubes en compétition, la lutte est rude pour se hisser à la première place du podium.

La Coupe du monde est un gros business en matière de foot, de sponsors et de chansons. À commence par Live it up l'hymne officiel de la FIFA , la Fédération internationale de football, produit par le célèbre DJ Diplo avec en guest star l'acteur amérciain Will Smith :



Objectif de ce titre : dépasser les dix millions d’exemplaires vendus en 2010, par le tube de Shakira Waka Waka. Après, il y a les hymnes de chaque équipe. Pour l'Equipe de France, par exemple, il n'y a pas de chanson officielle. Pour faire sa place sur le marché, il faut jouer des coudes. La chanteurse Tal a dégainé en premier en mars 2018 avec un titre plein de surprises intitulé Mondial :

Réplique de l'animateur Cyril hanouna qui sort son hymne On va la pécho. "Pécho" aussi les ventes et les vues sur les reseaux sociaux. Objectif : faire aussi bien que la reprise d'I will survive par Hermes House Band en 1998... À éviter, le fiasco de Jonny Halliday en 2002 et son titre Tous ensemble avec l'élimination des Bleus au premier tour. Enfin, il y a l'hymne des supporters et là il y a du nouveau depuis lundi 28 mai. Lors du match face à l'Irlande, les supporters francais ont dévoilé leur nouveau chant. Il y est question de Depardieu de vodka et de Russie...

Nous avons une pensée pour les amateurs de musique. Désolé, ça va durer un mois et demi...