La médaille du jour. La gymnaste Simone Biles, quadruple championne du monde

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

La gymnaste de 21 ans est une fois de plus couronnée après avoir remporté le Concours général au Qatar. Simone Biles est connue également pour avoir subi des agressions sexuelles par le médecin de sa Fédération, aujourd'hui condamné à 60 ans de prison.

Son nom : Simone Biles. Elle est américaine. Elle a 21 ans. Jeudi 1er novembre à Doha au Qatar, elle a remporté pour la quatrième fois le titre mondial du Concours général, le plus prestigieux en gymnastique.  C’est un record. Et comme mardi elle a gagné la médaille d’or par équipes, elle totalise désormais douze titres mondiaux. Là aussi c’est un record !  Du haut de son mètre 42, Simone Biles a surgi au plus haut niveau en 2013 en décrochant à 16 ans deux médailles d’or aux Mondiaux. Mais c’est aux J.O. de Rio que la native de l’Ohio s’est forgée une notoriété planétaire. Elle avait enchaîné les prestations éblouissantes et remporté quatre titres. Elle s’était alors imposée comme l’une des figures les plus marquantes de ces Jeux. Simone Biles s’est ensuite accordé une année sabbatique. Avant de renouer avec la compétition cette année avec la réussite que l’on sait, elle qui est entraînée au Texas par un couple de Français, Cécile et Laurent Landi.

Victime d'agressions sexuelles

Mais Simone Biles a été aussi fort médiatisée à l’occasion d’une affaire très douloureuse qui a frappé la gymnastique américaine il y a deux ans. Elle est l’une de celles qui ont révélé avoir été victimes de nombreuses agressions sexuelles commises par le médecin de la fédération Larry Nassar. 265 jeunes gymnastes ont été agressées par ce dernier qui a été condamné à 60 ans de prison. Et ce scandale a contraint le président de la fédération américaine, Steve Penny, à démissionner. Il était accusé d’avoir fermé  les yeux sur les crimes de Larry Nassar. Steve Penny a été arrêté il y a deux semaines. La justice le soupçonne d’avoir falsifié et détruit des preuves. C’est dans ce contexte très lourd que Simone Biles est entrée un peu plus dans la légende de son sport et qu’elle a redonné le sourire à la gymnastique américaine.  

Vous êtes à nouveau en ligne