La médaille du jour. Guy Roux, icone populaire du football français passe la main

Le mythique entraîneur de football de l'AJA s'éloigne définitivement vendredi de son club auxerrois alors que la ville fêtera les 100 ans de son stade, le stade de l'Abbé-Deschamps demain.

C'est la fin d'une époque, d'une longue, très longue époque. Guy Roux s'en va. Il est arrivé à l'A J Auxerre à 23 ans, en 1961 et dans quelques jours, il aura 80 ans. Une vie entière consacrée à un club : l'AJA que tout le monde connaît en France et en Europe, grâce à lui. 

L'entraineur emblématique du club bourguignon, emblème tout court d'une ville, d'une région, personnage popularisé par Les Guignols de l'Info notamment, passe la main vendredi 12 octobre. Il va quitter le conseil d'administration de l'AJ Auxerre après le vote des membres de l'association. Il faut le dire, Guy Roux n'a pas que des amis à l'AJA. Les liens s'étaient distendus entre le club pro et l'association, et il était au coeur de ces tensions entre les deux structures. Alors pour renouer les liens, celui qui a incarné l'AJA comme personne va laisser son siège, s'en aller, rester dans l'ombre, toujours au sein de l'association, mais c'est tout.

Ça s'arrête là, la fin d'une époque et comme un symbole, demain, le stade de l'Abbé-Deschamps qui a vu jouer les plus grands clubs européens va fêter ses 100 ans. Un stade centenaire pour un personnage légendaire, et comme le dit la devise :  "L'AJA est bâtie sur pierre, l'AJA ne périra pas".

Vous êtes à nouveau en ligne