La médaille du jour. À 97 ans, Hélène Salvetat s'entraîne deux fois par semaine pour un tournoi de tennis

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

C'est la doyenne du tennis mondial. La Landaise Hélène Salvetat réalise deux entraînements par semaine en vue d'un tournoi, l'an prochain en Californie. Malgré l'AVC qu'elle a subi il y a deux ans.

Hélène Salvetat a commencé le tennis à l'âge de 10 ans. C'était en 1932. Et cette Landaise bientôt centenaire ne compte pas s'arrêter. Elle prépare en ce moment un tournoi qui se tiendra l'an prochain en Californie.

Pour cela, deux fois par semaine, Hélène s'entraîne à Tartas, chez elle. Il faut dire qu'elle a un petit niveau : en 1954, la tenniswoman s'était ainsi hissée en demi-finale du tournoi de Monte-Carlo.

Car Hélène est une touche-à-tout et, surtout, une sportive accomplie. Au-delà du tennis, elle a aussi pratiqué l'équitation, la natation, le hockey. Et ce n'est pas l'AVC qu'elle a subi il y a deux ans qui l'a arrêtée, malgré l'avis des médecins.

Sans le sport, je meurs. J'aime jouer et j'aime gagner. Alors je fais tout pour gagner. Ça n'est pas toujours très bon mais j'essaye.

Hélène Salvetat

à France Bleu Gascogne

"J'aime le tennis, poursuit Hélène Salvetat, je n'aime pas rester à la maison à tricoter." Si bien que d'ici l'an prochain, elle s'est fixé un défi supplémentaire : essayer le surf.

Vous êtes à nouveau en ligne