UMP : Le Maire refuse un "petit arrangement entre amis"

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Invité de France Info, Bruno Le Maire, le député UMP de l'Eure qui est "non-aligné" dans le bras de fer Fillon-Copé, a regretté l'existence de deux groupes parlementaires de ce parti à l'Assemblée nationale. Et il refuse ce qu'il a appelé un "petit arrangement entre amis" qui se ferait sans tenir compte des militants et des élus.

Bruno Le Maire souhaite que la crise actuelle à l'UMP "ne se résolve pas par un petit arrangement entre
amis. On fait comme si les militants n'existaient pas, comme si les élus n'existaient
pas, comme si les députés n'existaient pas. Et on trouve un accord entre soi,
entre les chapeaux à plumes. Et on dit voilà on s'est mis d'accord, vous
l'appliquez, circulez, il n'y a rien à voir."

Et ça, "ce ne serait pas acceptable" dit-il avec détermination. L'ancien ministre de l'Agriculture estime que c'est aux militants de décider:

"C'est les militants, rien que les militants et tous les militants. C'est eux qui devraient décider de la bonne solution."

Bruno Le Maire ne rejette pas pour autant l'hypothèse d'un accord entre Jean-François Copé et François Fillon : "Tant mieux s'ils trouvent les bases d'un dialogue et d'un accord. Mais l'accord définitif, il ne pourra être tranché que par les militants."

Bruno Le Maire qui souhaite donc un nouveau vote estime également que "ce ne peut pas être une élection entre Jean-François Copé et
François Fillon".

Sera-t-il lui même à nouveau candidat? Il repousse la question:

"Ce n'est pas le sujet, je ne le sais
pas. Le spectacle auquel on assiste aujourd'hui ne fait pas très envie..."

Vous êtes à nouveau en ligne