Suicides d'enfants : "Dans nos sociétés, tout le monde est concerné par le mal-être" (Jeannette Bougrab)

La secrétaire d'Etat à la Jeunesse et à la Vie associative, invitée de Catherine Pottier, commente les conclusions du rapport Cyrulnik sur le suicide des enfants de 5 à 12 ans (voir nos articles précédents, ci-dessous).

"Le suicide est la deuxième cause de mortalité des moins de 25 ans", rappelle Jeannette Bougrab. Et il était urgent de travailler sur les "pré-teens", c'est-à-dire les enfants de 5 à 12 ans : une quarantaine de cas de suicides sont recensés chaque année en France dans cette classe d'âge.
_ L'une des explications, selon la secrétaire d'Etat, c'est que "dans nos sociétés contemporaines, le mal-être concerne tout le monde : enfants, ados, adultes"...

Les propositions du rapport Cyrulnik seront intégrées, souligne-t-elle, dans le plan gouvernemental de prévention du suicide.

Vous êtes à nouveau en ligne