Rentrée sociale : Thierry Lepaon dénonce "la foire à tous les abus"

Invité de France Info, le secrétaire général de la CGT est revenu sur le débat sur les 35 heures. Et il a critiqué beaucoup des déclarations qui ont émaillé cette rentrée économique et sociale.

 "Il y a deux phrases dans ce que dit le gouvernement et notamment le nouveau ministre de l'Economie. C'est 'on ne touchera pas aux 35 heures mais' et le mais a tout son sens, "on essaiera d'engager des négociations par branches pour déroger à la durée légales du travail dans notre pays'. Et je pense qu'il faut prendre les deux informations au même niveau " a déclaré Thierry Lepaon. 

"J'ai beaucoup écouté ces derniers jours tous les spécialistes, les intellectuels qui font le tour des plateaux de télévision pour nous dire qu'il faut savoir tout remettre en cause " s'agace le patron de la CGT. Et il cite Jacques Attali qui nous a dit que "les partenaires sociaux se partageaient, c'est son expression, 32 milliards d'euros. Pour un intellectuel, c'est quand même pas terrible. Il devrait savoir que les partenaires sociaux ne gèrent qu'un quart de cette somme. On est dans une période où c'est la foire à tout, à tous les abus de langage, à tous les abus économiques".

Vous êtes à nouveau en ligne