Participations d'Etat : Jacob dénonce le "flou absolu" d'Ayrault

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Invité de France Info, le président du groupe UMP à l'Assemblée nationale a dressé lundi un bilan noir de la première année au pouvoir de François Hollande. Et il a critiqué l'imprécision de Jean-Marc Ayrault dans son annonce dimanche soir d'une possible baisse des participations d'Etat dans un certain nombre d'entreprises publiques.

"Cela aurait été intéressant qu'il annonce clairement où il se désengageait et
pourquoi faire, puisqu'il venait faire cette émission
", s'étonne Christian Jacob qui ajoute aussitôt, sur le principe de cette baisse des participations d'Etat : "Dans l'absolu, pourquoi pas" .

Mais le président du groupe UMP à l'Assemblée nationale critique le manque de précisions de cette annonce du Premier ministre :

"Pourquoi il ne le dit pas clairement. Pourquoi il ne vient pas en disant voilà nous
nous désengageons de telle entreprise et voilà ce que nous allons faire. Encore
une fois, il fait des phrases pour faire des phrases. Mais il n'y a rien de
concret. On est encore dans quelque chose de flou absolu".

"Le Parti socialiste, canal historique, n'a plus la majorité
à l'Assemblée"

Christian Jacob qui a tiré un bilan noir de la première année au pouvoir de François Hollande. Il affirme que "la mobilisation du Front de gauche traduit l'éclatement de la majorité présidentielle". Et que "le Parti socialiste, canal historique, n'a plus la majorité
à l'Assemblée".