Nicolas Sarkozy, "meilleur facteur de cohésion" de l'UMP selon Christian Estrosi

Député-maire UMP de Nice, Christian Estrosi est un proche de longue date de l'ancien chef de l'Etat. Il évoque au micro de Raphaëlle Duchemin la situation au sein de l'UMP, les élections législatives du mois prochain et les débuts officiels du président Hollande.

Nathalie Kosciusko-Morizet a déjà rendu publiques ses ambitions présidentielles pour 2017, mais Christian Estrosi l'affirme : "Il n'y a aucune guerre de succession " à l'UMP, "notre exigence et notre devoir, c'est d'être unis pour les législatives ". Et il salue à ce propos l'attitude "digne" de Rachida Dati, qui a finalement renoncé à se présenter à Paris, dans la circonscription visée par François Fillon.
Et, ajoute Christian Estrosi, c'est Nicolas Sarkozy qui "sera, le moment venu, le meilleur facteur de cohésion " de l'UMP.

A propos de la passation de pouvoir, hier entre l'ancien et le nouveau chef de l'Etat", le député-maire de Nice avoue avoir ressenti "un pincement au coeur, mais aussi une immense gratitude pour ce que Nicolas Sarkozy a accompli, et que l'Histoire ne tardera pas à lui reconnaître ".
Et souligne que ni François Hollande ni Jean-Marc Ayrault n'ont occupé de responsabilité gouvernementale : "Cela fait très peu d'expérience à la tête du pouvoir ".

Vous êtes à nouveau en ligne