N.Dupont-Aignan : "La campagne est minable"

Le candidat de Debout la République dénonce une campagne dérobée par l'UMP et le PS, l'absence de débat et l'avalanche de polémiques. Par ailleurs, face à la mondialisation, il estime que les ouvriers et les agriculteurs devraient pouvoir bénéficier des mêmes appuis que le cinéma français.

Parrainages

"Je les aurai ; la collecte avance bien […] j’en saurai plus dans quelques heures ou quelques jours".

Campagne

"Tout est fait pour zapper la campagne présidentielle, tout est fait pour bi-polariser, c’est à dire avoir un seul conflit, d’ailleurs de pure forme, de violence verbale, entre le PS et l’UMP  […] Il y aura moins de débat pour le premier tour de la présidentielle que pour la primaire socialiste : c’est fou ! […] La campagne est minable […] tout est fait depuis quelques semaines pour  polariser la campagne sur des débilités […] On évoque des thèmes, mais quelle est le projet pour la France ? […] J’appelle à ce qu’on change de campagne ; qu’on se ressaisisse !"

Protectionnisme

"On peut défendre les ouvriers français, être patriote, sans pour autant être Front national, aux extrêmes, et diviser les français sur d’autres sujets. Je ne vois par pourquoi ce qui est fait pour le cinéma français […] qui exporte […] ne peut pas être fait pour les agriculteurs français et pour les ouvriers français".   

Union Européenne

"Il faut la revoir entièrement […] Vous avez vu comment les chefs d’Etats étrangers se comportent dans cette campagne ? En fait, ils veulent dicter leur loi aux français ; on n’a pas vu ça depuis l’ancien régime. C’est une ingérence inacceptable […] on voit ces dirigeants comme des monarques qui veulent en fait brider le peuple français".

Guéant Marseille aujourd’hui

"Ce qui se passe à Marseille est gravissime […]  M.Guéant va parader à Marseille ; mais où on vit ? Les petites phrases minables du ministre de l’intérieur pour dissimuler son bilan dramatique ne sont pas à la hauteur de l’enjeu".

Vous êtes à nouveau en ligne