Laurence Parisot relève "quelques micro-signes" de difficultés de crédit

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Invitée ce matin de France Info, la présidente du MEDEF, a présenté son livre sur le Front National, "Un piège bleu Marine", avant de réagir à l'actualité de la crise. Elle a notamment répondu à Christine Lagarde qui a parlé de "carences dans la régulation du système financier: "Il faut cesser de dire en permanence que ça ne va pas". Laurence Parisot parle elle de chiffres "plutôt rassurants".

Selon la présidente du MEDEF, les entreprises françaises ne sont pas confrontées pour le moment à d'importantes difficultés de crédits:
“Il y a quelque micro-signes mais pas plus que ça. Et jusqu’à présent les banques ont augmenté leurs crédits à l’économie de manière régulière. Les chiffres dont nous disposons sont plutôt rassurants. Bien sur nous ferons très attention et j’appelle les banques françaises à maintenir l’effort qu’elles ont engagé depuis 2008 pour le soutien à nos TPE et à nos PME”

Un discours rassurant qui contraste avec les déclarations de Christine Lagarde ce matin. La directrice générale du FMI a pointé ce matin “des carences dans la régulation du système financier.”
Une déclaration contestée par Laurence Parisot:
“Je crois qu’il faut faire attention et cesser de dire en permanence que ça ne va pas, qu’on ne progresse pas. Je pense exactement le contraire…et moi je voudrais qu’on mette en avant ce qui va de mieux en mieux.”

Laurence Parisot et Marine Le Pen: le risque d'une "catastrophe économique"

“Elle a une façon de présenter l'économie qui est très simpliste. Et qui est donc par conséquent très rassurante. Aujourd'hui on sait que la situation est très complexe. On a du mal à identifier tous les facteurs à l'origine de nos difficultés. Et là elle apporte une réponse tellement simple qu'on se dit pourquoi ne pas saisir cette réponse. Or cette réponse serait une catastrophe économique sans précédent pour notre pays” estime Laurence Parisot qui vient donc de publier "Un piège bleu Marine" chez Calmann-lévy.

Vous êtes à nouveau en ligne