Jean-Vincent Placé veut des études "véritablement indépendantes" sur les OGM

Jean-Vincent Placé entend déposer une proposition de loi au Sénat sur l'indépendance des expertises concernant les OGM. Il souhaite qu'il y ait enfin des études contradictoires et transparentes sur ce sujet.

Le président du groupe Europe Écologie-Les Verts au Sénat a réagi à l'étude concernant les OGM. Une étude que Jean-Vincent Placé juge "très très très inquiétante" . Le problème, c'est qu'il est difficile d'avoir des études véritablement contradictoire puisque de nombreuses enquêtes sont financées par "les firmes elle-mêmes".

"Il faut comprendre les enjeux, ces groupes font un
lobbying incroyable pour réussir à être omniprésente dans la production.
Il y a un système tentaculaire et dangereux pour l'alimentation et la
démocratie
", explique Jean-Vincent Placé. 

Concenant les OGM en eux-mêmes, Jean-Vincent Placé explique ne pas être opposé à la recherche, "mais pas en champs ouverts. Faisons de vrais études, mais pas des études orientées".  Il faut en revanche une interdiction du maïs génétiquement modifié incriminé dans l'enquête.

Vous êtes à nouveau en ligne