Jean-Pierre Mignard : "Quatre millions de personnes pourraient voter à la primaire PS"

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Le porte-parole de la "haute autorité des primaires citoyennes" du Parti Socialiste est optimiste sur la participation des français au processus de désignation du candidat PS à l'élection. Il constate aussi que l'opération coûte plus que prévu et que certaines villes ne jouent pas le jeu en rendant difficile l'organisation de la primaire.

L’affrontement entre candidats aux primaires

"Ils se sont globalement très bien tenus... ce sont des concurrents plutôt que des adversaires car, ensuite, ils vont gouverner ensemble... ils sont contraints de se maitriser... jusqu’ici, ça s’est plutôt bien, voir très bien, passé"

L’organisation de la primaire

"Nous n’avons pas les moyens de la république, les moyens de l’état … ce qui est inquiétant, c’est que je vois les chiffres et ça augmente... on avait commencé à 1,5 millions et demi d’euros et maintenant on est à 2 millions millions... quand on additionne, ça coute cher"

Certaines villes ne jouent pas le jeu

"A Nice, on nous fait payer les salles de la ville qu’on met à notre disposition... c’est pas correct… la loi autorise la transmission des listes électorales pour une opération de cette nature.. Lorsque des villes ou parfois un préfet… refusent rien d’autre que l’appui à une opération purement civique, je trouve que c’est inadmissible et méprisant"

Combien, de bureaux de vote

"On a à peu prés 9500 - 9800 bureaux de vote... les gens devront vérifier... ce ne seront pas pour beaucoup leur bureaux de vote habituel… les sondages disent que 4 millions de personnes seraient concernés par les primaires et se déclareraient disposées à voter"

Comment éviter les cafouillages, voir les accusations de tricherie, du congrès de Reims ,

"On était encore dans notre préhistoire… +la grotte de Lascaux du Parti Socialiste+… on en est sorti... on a tous tiré les leçons... il y a 2 système de comptage... il y a des huissiers... un référent de la haute autorité dans chaque département et 2 personnalités indépendantes et impartiales"

Vous êtes à nouveau en ligne