Hollande ne fera pas de "zigzag" pour plaire à Montebourg

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Le finaliste de la primaire socialiste annonce sur France Info qu'il va répondre sur l'ensemble des idées d'Arnaud Montebourg, en position d'arbitre pour le second tour. Interrogé sur la démondialisation, François Hollande affirme notamment : "Je ne ferai pas une politique en zigzag en fonction de ceux que je voudrais convaincre".

La lettre ouverte de Montebourg

"Je vais répondre sur l’ensemble de ses idées" (celles de Montebourg, ndlr)

Les banques

"Il faut que chaque fois que l’Etat est amené à participer à une recapitalisation, l’Etat puisse avoir une place dans les conseils d‘administration et une capacité de décider […] Chaque fois qu’il y aura recapitalisation […] je m’engagerai pour qu’il y ait une participation de l’Etat au conseil d’administration".

La démondialisation

"Je ne vais pas faire une politique en zigzag en fonction de ceux que je voudrais convaincre […] Si je suis président de la République […] j’aurai à convaincre les européens de poser des règles à la Chine"

La VIe République

"Je ne pense pas qu’il faille revenir au septennat […] je suis pour le quinquennat [...] il faudra remettre les institutions sur leur pied […] avec un président qui préside, un gouvernement qui gouverne, un parlement qui légifère"

La corruption

"Il faut de règles en matière d’indépendance de la magistrature"

Réforme fiscale

"S’il n’y pas une grande justice fiscale dans notre pays, il n’y aura pas le redressement des finances publiques et la solidarité qui est indispensable"

Soutien de Valls et Baylet ; cadeau empoisonné ?

"Il n’y a aucun cadeau empoisonné [...] Je suis de gauche depuis que je suis citoyen […] j’ai toujours travaillé dans cette direction, autour du rassemblement de la gauche […] je ne me ferai donner aucune leçon de qui que ce soit sur ma position, ma constance, ma cohérence, mon sens du rassemblement […] J’ai dirigé pendant 11 ans le parti socialiste […] Je n’ai jamais fait d’alliance avec le centre"

Vous êtes à nouveau en ligne