François Baroin: "Les banques françaises n'ont pas besoin d'être recapitalisées"

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Invité ce matin de France Info, le ministre français de l'Economie et des Finances a cherché à rassurer une nouvelle fois sur l'état des banques françaises malmenées par la crise de la dette grecque: "Elles n'ont pas besoin d'être récapitalisées". C'est un point de désaccord avec le FMI. François Baroin a également défendu dans ce contexte la poursuite des ventes d'armes à la Grèce: "Cela préserve des emplois".

-“Il y a une divergence d’analyse entre les équipes de la Banque centrale (européenne) et les équipes du Fonds monétaire International. Elles se retrouveront fin septembre pour en parler. Nous maintenons et le diagnostic et la conclusion. Les banques françaises.sont exposées sur la Grèce à hauteur de 8 milliards ; elles ont dégagé des profits pour le seul premier semestre de 11 milliards. Ce sont des sociétés qui n’ont pas besoin de recapitalisation […] Les banques françaises n’ont pas besoin d’être recapitalisées, donc pas de débat superflu. Et pas non plus de difficultés d’accès à la liquidité […]” a insisté François Baroin.

Le Fonds monétaire international estime que les
banques françaises sont sous-capitalisées par rapport à leurs
concurrentes européennes. Sa directrice générale Christine
Lagarde a évoqué vendredi dernier un risque de liquidité pour le
système bancaire.

Les ventes d'armes à la Grèce: "Cela préserve des emplois"

La Grèce et son budget militaire, le plus élevé d'Europe.
Question : Est-ce qu'il ne faudrait pas lui demander de faire des efforts de ce coté là?
Réponse du ministre : “C'est regarder la situation grecque par le petit bout de la lorgnette [...]La Grèce sait ce qu'elle a à faire.” Et le fait que la France et l'Allemagne continuent à vendre des armes à la Grèce, “cela préserve des emplois”, répond François Baroin.

Vous êtes à nouveau en ligne