Florian Philippot (FN) dénonce "l'enfumage électoraliste" de Nicolas Sarkozy

Le directeur de campagne de Marine Le Pen estime que le président-candidat ne pourra pas capter l'électorat du Front national comme il a pu le faire en 2007, car selon lui, les français peuvent maintenant voir son bilan. Florian Philippot se moque des "réformettes" de Nicolas Sarkozy sur l'Europe de Schengen.

L’Europe passoire ?

"Moi je regarde les bilans […] Il (Nicolas Sarkozy, ndlr) parle d’une
petite réformette de Schengen qui est déjà dans les tuyaux bruxellois […] 
Il va beaucoup trop loin dans l’enfumage électoraliste cette fois-ci
[…] Il pense pouvoir réitérer le coup de 2007,  mais il oublie qu’il y a
eu un bilan et que les français n’ont pas dormi pendant cinq ans".

Les quartiers difficiles

"Il faut une grande politique […] de sécurité […] On a déversé beaucoup d’argent dans ces quartiers, et ça n’a pas eu vraiment d’effets positifs […] Ce qu’il faut, c’est une politique de sécurité avec de la fermeté […] et une grande politique d’emploi [...] Il y a je crois selon les criminologues 800 zones de non-droit à peu près en France".

Immigration

"Il (Nicolas Sarkozy, ndlr) a fait plus d’immigration encore que Lionel Jospin, 80% d’immigration légale en plus que Lionel Jospin […] Cette politique aboutit à la distribution de visas et de titres de séjours : il y a en a 200.000 par an […] il y a en avait 120.000 par an sous Lionel Jospin".

Immigration stoppée, problème de main d’œuvre ?    

"Nous avons en France près cinq millions de chômeurs  […] Nous ne manquons pas de travailleurs potentiels […] Il faut augmenter les salaires notamment pour les travaux manuels […] C’est là que nous trouverons la main d’œuvre [...] les travaux les plus pénibles méritent un minimum de salaire".

Vous êtes à nouveau en ligne