"La Boudeuse" ne l'est pas...

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

La goélette trois mâts est amarrée au pont de l'Alma, à Paris.

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

La Boudeuse vous accueille à Paris, au port du gros Caillou près du Pont de l'Alma, jusqu'à la mi-janvier, à l'occasion de la Conférence climat en France. Il faut dire que le navire a mené plusieurs expéditions pour étudier les ravages dus à l’activité humaine et au réchauffement climatique . Un très beau livre de Valérie Dabadie, publié au Seuil, en raconte toute l’histoire. Une longue histoire...

(livre patrice franceschi)

En 1998, l'écrivain Patrice Franceschi fait l’acquisition d’une jonque chinoise qui s’abîmait d’ennui dans un port délabré du Cambodge. Deux années d’aventures sur les mers vont s’ensuivre. La Jonque sera baptisée La Boudeuse, du nom porté au XVIIIe siècle par la frégate de Bougainville . Elle cinglera les mers d'Asie et d'Océanie et mènera son équipage au service de la science : entomologistes, anthropologues, botanistes, ethnologues, géologues, volcanologues, géographes, spéléologues, et climatologues… se succèderont à bord.

(Patrice Franceschi à bord de "La Boudeuse" © Bernard Thomasson R/F)

En 2001, la Jonque fait naufrage. Patrice Franceschi se met immédiatement en quête d’un nouveau navire. Le Vida , grand voilier traditionnel construit il y a près d’un siècle, est rebaptisé : les aventures de La Boudeuse peuvent reprendre… Voici dans L'Invité Culture , une visite guidée à bord, en compagnie du capitaine.

Vous êtes à nouveau en ligne