Marine Le Pen demande "la suspension immédiate de Schengen"

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Invitée de France Info ce vendredi, la présidente du Front national a jugé "fantaisistes" les propositions de Nicolas Sarkozy sur la politique migratoire et réclamé "la suspension" des accords de libre circulation.

Invitée de France Info ce vendredi, la présidente du Front national a critiqué la politique d'accueil migratoire européenne tout en rejetant les propositions du président des Républicains. "Parce que" dit-elle, "il faut arrêter le signal lancé par l'Union européenne" , Marine Le Pen a réclamé "la suspension immédiate de Schengen" portant sur la libre circulation. 

A LIRE AUSSI ►►►Expliquez-nous ... Schengen

"Un Schengen 2"

La présidente du Front national a dit "en priorité regarder ce que Nicolas Sarkozy n'"a pas fait'.

"Il n'a jamais touché à Schengen. Il nous ressort cette proposition à chaque élection. D'autant que la proposition qu'il fait est un Schengen 2 qui est fantaisiste."

Marine Le Pen a estimé que l'urgence de "la submersion migratoire" impose "un arrêt immédiat de Schengen, le rétablissement sérieux de critères du droit d'asile".

"Nous ne pouvons plus accueillir personne en France, alors que nous sommes submergés et que notre système de protection sociale est en danger (...) Il faut que la France ne soit plus le pays où un clandestin est le mieux soigné, le mieux pris en charge gratuitement."

 

Par ailleurs, interrogée sur la récente mise en examen du Front national, la présidente du parti a martelé que "le dossier est totalement vide" et plaidé "la présomption d'innocence" .

"J'affirme que le FN n'a rien à se reprocher et que le processus de financement de la campagne qu'il a mis en oeuvre a été validé par la commission nationale des comptes de campagne."

Et Marine Le Pen d'évoquer " derrière la multiplication des attaques judiciaires,  a main de Madame Taubira et de Monsieur Valls qui ne se cachent pas de vouloir attaquer le Front national " .