Le FN accuse le gouvernement de "s'agenouiller" devant l'Allemagne

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Invité de France Info, Florian Philippot, le vice-président du Front national a estimé que l'Europe se faisait "au bénéfice exclusif de l'Allemagne". Et il s'est moqué du retour de Nicolas Sarkozy.

 "Il faut que la France défende ses propres intérêts. La France doit se tourner vers les investissements d'avenir. Elle ne doit pas entrer dans une espèce de division du travail où elle ferait l'austérité et laisserait à l'Allemagne les investissements qui de toute façon se feront au bénéfice de l'industrie allemande et de l'emploi allemand. C'est un marché de dupes et j'aimerais que nos hommes politiques cessent de s'agenouiller, de se prosterner devant l'Allemagne " a déclaré Florian Philippot.

"Nicolas Sarkozy inflige son retour aux Français qui n'en veulent pas"

Le vice-président du FN a aussi moqué le retour de Nicolas Sarkozy  : "Il n'y a plus personne pour venir le voir. C'est même pas un retour raté, c'est un fiasco total. Le prestidigitateur a pu faire son tour devant le public, il ne peut pas refaire les mêmes tromperies éternellement parce que ça se voit. Nicolas Sarkozy inflige son retour aux Français qui n'en veulent pas." 

Et il généralise : "Je vois madame Aubry qui essaie de revenir, monsieur Juppé… Tous ces retours ratés et ces retours datés sont fatigants." 

Enfin sur les allocations familiales, il a demandé qu'elles soient réservées aux Français : "Mettons en place la priorité nationale. C'est une politique faite pour défendre la natalité française. C'est donc vers les familles françaises qu'elle doit s'exprimer".

Vous êtes à nouveau en ligne