Gérard Larcher : "C'est le moment d'être en pack"

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Invité de France Info alors que se déroulait l'opération du Raid à Saint-Denis, le président du Sénat s'est déclaré "aux côtés des policiers". Il a appelé au "sursaut" et à l'union : "C'est le moment d'être en pack."

"L'unité de la nation ce matin, elle est aux côtés des policiers du Raid, aux côtés de tous ceux qui assurent un état de droit. C'est d'abord à eux que je pense à cet instant " a déclaré Gérard Larcher. "C'est peut-être l'occasion de retremper l'unité de la nation. Pour moi qui préside une assemblée, c'est quelque chose d'essentiel. Ça ne veut pas dire un gouvernement d'union nationale, c'est beaucoup plus fort. C'est tout un pays qui croit qu'il incarne un certain nombre de choses dont le respect de la loi et du droit, des personnes et de la vie..." 

"N ous avons un Etat,  c'est derrière lui que nous sommes"

Pour le président du Sénat, "être républicain, c'est être capable à un certain moment, quelle que soit notre sensibilité, de dire nous avons un Etat, cet Etat, il est présent à Saint-Denis ce matin et c'est derrière lui que nous sommes..."  Et il insistera un peu plus tard, "c'est le moment d'être en pack". Peut-être un appel à destination des députés dont la séance mardi a été particulièrement houleuse. Mais sur cela il ne s'étendra pas : "Je ne suis pas un donneur de leçons".

A LIRE AUSSI  ►►► L'Assemblée nationale, entre ovations et huées

Vous êtes à nouveau en ligne