Démission Bartolone : Cosse renvoie à l'UMP ses leçons de morale

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Invitée ce lundi matin de France Info, la secrétaire nationale d'EE-LV a espéré que François Hollande parlera aussi des droits de l'Homme à Cuba. Et elle a rejeté l'idée d'une démission de Claude Bartolone pendant la campagne des régionales.

 "J'espère qu'il n'y va pas que pour parler marchés économiques. Cuba est un des pays les plus pauvres du monde. La question des éléments d'une démocratie dans ce pays, on en est encore loin. J'espère que François Hollande aura le temps de parler de cela avec Raul Castro " a déclaré Emmanuelle Cosse.

La secrétaire nationale d'EE-LV va mener la bataille en Ile-de-France. "L'objectif c'est de faire le score le plus élevé possible. Nous étions dans des majorités (avec le PS) mais aujourd'hui nous pensons qu'il faut aller plus fort et plus vite sur l'écologie et en  Ile-de-France, , c'est indéniable". 

"En 2010, il y avait sur la liste de l'UMP pas loin de neuf ministres"

Emmanuelle Cosse qui sera donc notamment opposé à Claude Bartolone, l'actuel président de l'Assemblée nationale, une candidature qu'elle juge "intéressante".   "C'est intéressant que des personnalités de ce niveau entrent dans la bataille" des régionales car "pendant longtemps on a pensé que les régionales étaient des élections de second niveau..." Elle rejette les appels à ce que Claude Bartolone quitte pendant la campagne le perchoir de l'Assemblée. 

"C'est un faux débat. En 2010, il y avait sur la liste de l'UMP pas loin de neuf ministres, une grande partie du gouvernement Fillon. Les leçons de morale devraient être regardées à l'aune de leurs pratiques..."

Enfin elle a appelé à la mobilisation de tout le pays dans la perspective de la COP 21.