Cosse : "A l'Etat de demander aux constructeurs français l'arrêt des véhicules polluants"

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Invitée de France Info ce jeudi, la secrétaire nationale d'Europe-Ecologie-Les-Verts salue l'harmonisation des carburants voulue par le gouvernement mais lui demande d'aller plus loin.

Invitée de France Info ce jeudi, Emmanuelle Cosse, à la tête d'Europe-Ecologie-Les-Verts, a commenté l'annonce par le gouvernement d'une hausse de la taxation du diesel. "C'est une belle victoire pour les écologistes et pour la santé des Français" a-t-elle déclaré, tout en demandant à l'Etat d'intervenir auprès des constructeurs français.

"Le gouvernement doit poser une feuille de route dans les conseils d'administration des constructeurs automobiles français et donner dix ans à Renault et Peugeot pour sortir totalement de la production de ces véhicules polluants, qui sont nocifs pour notre santé."

Par ailleurs, Emmanuelle Cosse a défendu "la présence de douze listes écologistes avec un projet écologiste" au premier tour des élections régionales en décembre. "Nous voulons montrer qu'il est possible de changer la qualité de vie et les conditions de vie dans ce pays".

"Le 6 décembre, quand on fera les comptes des résultats du premier tour, tout le monde sera content que les écologistes aient convaincu des électeurs de les suivre pour faire une dynamique de rassemblement."

La secrétaire d'EELV a aussi précisé qu'elle ne participerait pas dimanche prochain au référendum voulu par le PS.

"Je n'irai pas voter. Dimanche, je distribuerai des tracts et je ferai de l'information sur la pollution de l'air (...) Il faut aller vers les Français, leur donner des solutions plutôt que de faire de la 'politicaillerie' et c'est cela ce référendum."
 

Vous êtes à nouveau en ligne