Bayrou : "Pas de leçons de morale" aux agriculteurs tentés par le FN

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Invité de France Info ce vendredi, le président du MoDem a évoqué "l'inquiétude profonde" du monde agricole pour expliquer les sondages favorables au FN. Des agriculteurs auxquels il refuse d'adresser des "leçons de morale".

 "Je n'ai pas l'intention de traiter cette question sous l'angle des leçons de morale " a répondu François Bayrou interrogé sur les sondages qui donnent un fort pourcentage d'intentions de vote pour le FN chez les agriculteurs. "Je connais très bien de l'intérieur le monde agricole. Et l'inquiétude profonde de ce monde qui ne se voit pas un avenir et ne se représente pas comme des gens qui sont reconnus  pour être les amis de la nature et pour nourrir les autres."  Et il ajoute aussitôt : "Mais c'est un monde intelligent et si vous imaginez qu'il y a un seul agriculteur qui croit que sortir de l'Europe, c'est la solution aux problèmes de l'agriculture française... "

Quant au déplacement en Syrie des quatre parlementaires, le président du MoDem le juge "à pleurer ", et il critique "une démarche irréfléchie, irraisonnée, complètement improvisée et qui porte atteinte à toute la marge d'action qu'une diplomatie solide peut avoir".

 

Mossoul, "l'autre visage de la barbarie"

 François Bayrou a aussi réagi à la destructions de statues à Mossoul, c'est un "autre visage de la barbarie " : "La barbarie ça porte évidemment sur la vie des femmes et des hommes, sur  l'esclavage, la manière dont on écrase la liberté, la conscience. Et ça porte aussi sur des biens inestimables qui appartiennent à chacun d'entre nous et à chacun de ceux qui les attaquent et détruisent. Cette barbarie-là elle s'attaque même à l'histoire des peuples en cause".