Anne Hidalgo : "Il faut donner sa place au dialogue"

Invitée de France Info ce jeudi, la maire de Paris a commenté la consultation des Parisiens sur le budget de la capitale. Une façon de montrer l'exemple au gouvernement sur la nécessité du dialogue.

 "Pour moi , le fait de faire participer les citoyens n'est pas du tout un gadget. C'est aussi une réponse à la crise, la crise sociale, la crise démocratique. Redonner confiance dans la politique c'est mieux comprendre comment se prennent les décisions. Les citoyens, il faut leur parler, il faut les impliquer et faire en sorte qu'eux-mêmes soient les acteurs de cette démocratie. Que les choses ne se passent pas ailleurs, dans une sphère qui s'occupe de politique politicienne" a affirmé Anne Hidalgo.  En clair, si elle "soutien(t) ce gouvernement " et qu'elle a "envie qu'il réussisse ", elle lui fait, en creux, la leçon : "Il faut donner sa place au dialogue, le compromis ce n''est pas la compromission."

"L'hystérisation de la vie politique, c'est reparti"

Anne Hidalgo qui a aussi commenté le retour de Nicolas Sarkozy : "L'hystérisation de la vie politique, c'est reparti ", "l'extrême droite est aux portes du pouvoir et on est là à disserter sur la présidentielle."

Vous êtes à nouveau en ligne