Véronique Cardi (Livre de Poche) : "Un livre sur quatre vendu en France est un Livre de Poche"

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Véronique Cardi, directrice générale du Livre de Poche, était l'invitée de Jean Leymarie, jeudi sur franceinfo, à l'occasion du Salon du livre.

La directrice générale du Livre de Poche, Véronique Cardi, invitée de l'interview éco de franceinfo, jeudi 23 mars, à l'occasion du Salon du livre, estime que le format de poche se porte bien. Elle rappelle notamment qu'en France "un livre sur quatre vendu est un Livre de Poche", ce sont "15 millions d'exemplaires" qui s'en vendent chaque année.

franceinfo : Le Livre de Poche gagne-t-il des lecteurs ?

Véronique Cardi : Le marché du poche se porte bien. Grâce à l’attrait du petit prix, les lecteurs continuent à se ruer sur ce format. Néanmoins, depuis le début de l’année, les gens ne se ruent pas forcément sur la lecture. On observe un léger retrait depuis janvier, mais c'est un marché qui reste stable. Un livre sur quatre vendu est un Livre de Poche. Ces dernières années, nous vendons 15 millions d’exemplaires par an.

Qu’est-ce qui se vend le plus ? La littérature classique ou moderne ?

Le fonds du Livre de Poche est assez dynamique. Sur nos 5 500 titres disponibles qui continuent à être achetés en librairie, certains ouvrages peuvent être remis dans l’actualité à la faveur d’une adaptation cinématographique. C’est le cas par exemple pour Un sac de billes de Joseph Joffo. Nous avons vendu 60 000 exemplaires depuis le début de l’année. Les ventes des nouveautés ont également tendance à augmenter avec le phénomène de 'bestsellerisation'. On est vraiment sur du 50/50. Aujourd’hui, un énorme succès c’est plus de 350 000 exemplaires vendus. Nous, nous défendons aussi une mission de redécouverte. On n’est pas uniquement dans une guerre entre éditeurs, on est aussi dans la valorisation du fonds.

Quel genre littéraire a le plus de succès ?

La fiction se vend le plus et surtout le thriller, avec des variantes qui sont assez intéressantes. Par exemple, ces dernières années, le thriller domestique a eu les faveurs du public. Le principe du thriller domestique est que l’on ne connait jamais vraiment la personne avec laquelle on vit. Ainsi, on ne sait pas si son mari cache une double vie. La Fille du train de Paula Hawkins est un exemple du genre. On constate qu’il peut y avoir des démultiplications des ventes sur de nombreux titres, car on est présent dans tous les points de vente.

Vous êtes à nouveau en ligne