Vaccination : "L’accélération est forte", selon Stanislas Niox-Chateau, président de Doctolib

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Neuf millions de rendez-vous de vaccination ont déjà été pris sur Doctolib, indique Stanislas Niox-Chateau, le président de Doctolib, invité sur franceinfo vendredi.

La campagne de vaccination contre le coronavirus Covid-19 accélère. Après des semaines de pénurie, où trouver un rendez-vous était parfois impossible, la situation s’améliore nettement, selon Stanislas Niox-Chateau, le président de Doctolib, invité sur franceinfo vendredi 26 mars. Doctolib est une des trois plateformes retenues par l’État pour organiser ces rendez-vous. "Il y a une accélération forte depuis maintenant trois semaines", détaille Stanislas Niox-Chateau.

Cette semaine, 85% de rendez-vous en plus ont été pris, par rapport à la semaine dernière. Et hier, nous avons atteint un record, avec 450 000 rendez-vous pris sur Doctolib.

Stanislas Niox Chateau, président de Doctolib

Dans certaines régions, la situation reste tendue. "Ça dépend juste des doses de vaccin disponibles, explique le fondateur de Doctolib. Les centres sont prêts, la prise de rendez-vous marche." Selon lui, neuf millions de rendez-vous de vaccination ont été pris sur la plateforme.

Les Français continuent à aller chez le médecin

Les Français continuent-ils à se soigner, malgré le rebond de l’épidémie ? Oui, selon Stanislas Niox-Château, pour qui la situation n’a rien à voir avec celle de l’année dernière, pendant le premier confinement. Le nombre de visites s’était alors effondré. "Ce n’est plus le cas, constate le dirigeant. Les Français continuent de se soigner normalement en ville. Á l’hôpital, il y a des déprogrammations comme le ministre de la santé l’a annoncé."

La pandémie a-t-elle accéléré le succès de Doctolib ? "Non, selon le fondateur de la plateforme. On est exactement dans nos plans. La croissance n’a eu aucun impact sur notre croissance (…) Pour être honnête, on ne gagnera pas un euro sur la campagne de vaccination."

Vous êtes à nouveau en ligne