Schiste : "Total a évité le piège américain" (Patrick Pouyanné)

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

La chute des cours du pétrole fait craindre une "bulle du schiste" aux États-Unis. Sans incidence pour Totaĺ, selon son PDG, qui décrit pourtant une conjoncture "pas très rassurante".

Au Forum économique mondial, Patrick Pouyanné relativise la chute "violente" des cours du pétrole. L'offre est surabondante, explique-t-il, mais quand le cycle s'inversera, "le prix rebondira". Le ralentissement chinois, et les nombreux risques géopolitiques ("Je n'ai jamais vu autant de conflits sur la planète...") s'accumulent et expliquent aussi la fébrilité des marchés. Le PDG de Total décrit "une inquiétude latente".

Aux États-Unis, banques et fonds d'investissement ont beaucoup misé sur le pétrole et le gaz de schiste. Or, avec la chute des cours, de nombreuses sociétés qui les exploitent se retrouvent en difficulté, confrontées à des dettes importantes. Une "bulle du schiste" est-elle sur le point d'éclater ? Pourrait-elle créer un effet boule de neige ? "Il y a peut-être un début de mouvement de crise", selon Patrick Pouyanné qui souligne que Total a été "prudent" dans ce dossier et a cessé ses investissements sur place au début de l'année 2015, faute de rentabilité : "Nous avons évité ce piège américain".

Vous êtes à nouveau en ligne