Réseau 5G : "Jamais Bouygues Telecom n’a eu l’intention de passer en force", selon son directeur général

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

L’opérateur déclenche le nouveau réseau dans une vingtaine de villes. Richard Viel s’engage sur franceinfo à "continuer le dialogue" avec les communes réticentes.

À son tour, Bouygues Telecom lance la 5G. Le nouveau réseau sera disponible dans une vingtaine de villes, dont Lyon, Montpellier, Rouen et Nancy, à partir du mardi 1er décembre.

Le nouveau réseau est toujours très contesté. Des municipalités souhaitent attendre d'y voir plus clair sur les éventuels effets sanitaires de la 5G. Invité éco de franceinfo, le directeur général de Bouygues Telecom, Richard Viel affirme que "jamais Bougues Telecom n’a eu l’intention de passer en force". "Nous allons continuer le dialogue avec les collectivités locales", ajoute-t-il.

Selon Richard Viel, par exemple "autour de Paris, la 5G va arriver plus tôt qu’à Paris, probablement". Et dans la capitale, l’opérateur va "attendre la consultation citoyenne qui aura lieu dans les prochaines semaines."

Une réponse à la hausse de la consommation ?

Au printemps dernier, Martin Bouygues avait réclamé un report des enchères des nouvelles fréquences de la 5G. Il estimait alors que la priorité était au déploiement de la 4G. Il n’a pas eu gain de cause.

"On s’adapte à la situation", explique Richard Viel, pour qui la 5G, pour l’instant, a un mérite. Le nouveau réseau va absorber la hausse très forte de la consommation de données : "Aujourd’hui, la [croissance de] la capacité, c’est +40% par an. Il est nécessaire d’avoir des infrastructures pour absorber cela. La 4G ne permet plus de le faire, ou alors il faut multiplier le nombre d’antennes."

Vous êtes à nouveau en ligne