Pour le journaliste Laurent Mauduit, "on a privé les citoyens du contrôle de leurs biens"

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Le cofondateur de Mediapart publie "Prédations", une enquête sur les privatisations qui n'épargne pas non plus... les nationalisations. Il plaide pour un contrôle citoyen des "biens publics".

Les privatisations sont-elles des Prédations ? C’est l’analyse du journaliste Laurent Mauduit qui publie une enquête historique et critique, un bilan des privatisations entamées au milieu des années 1980.

Le "racket" des autoroutes

Le cofondateur de Mediapart, invité éco de franceinfo, jeudi 17 septembre, pointe du doigt la privatisation de ce qu’il appelle "les biens publics, qui devraient être inaliénables" : "L’exemple des autoroutes est le plus sulfureux", développe-t-il, car "c’est un instrument majeur d’aménagement du territoire, dans la vie économique. On a privatisé les autoroutes, en 2006, à un moment où l’Etat avait fini d’investir. Ça devenait une cash-machine et on a privatisé les profits !". Le journaliste livre "le montant des dividendes distribués aux actionnaires qui ont racheté les autoroutes, les dix premières années : 27 milliards d’euros ! (…) C’est un racket, une prédation."

Mais pour Laurent Mauduit, l’erreur erreur serait de vouloir nationaliser de nombreuses entreprises, comme le souhaitent certains élus de gauche : "Faites le bilan. Les nationalisations se sont presque toutes soldées par des échecs. Le Crédit Lyonnais, Renault… On pourrait en citer beaucoup d’autres."

Une autre voie, plus proche des citoyens ?

Le journaliste préfère regarder dans une autre direction : "Il faut imaginer une autre voie", dit-il, car "on a privé les citoyens du contrôle de leurs biens". Il cite la Sécurité sociale, la presse, mais aussi, sur un dossier brûlant d’actualité, la gestion de l’eau, alors que Veolia veut s’emparer de Suez, au prix d’une "casse sociale majeure" : "Il faudrait conforter le mouvement de remunicipalisation et donc aider à l’autocontrôle par les citoyens, par les communes notamment, des services publics."

Prédations est publiés aux éditions La Découverte.

Vous êtes à nouveau en ligne