Confinement : "Notre économie tient !", affirme Pierre Pelouzet, médiateur des entreprises

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Sollicité pour des retards de paiements ou des problèmes de baux commerciaux, le médiateur note que le nombre de défaillances d'entreprise a baissé par rapport à 2019.

Après un mois de confinement, comment vont les entreprises françaises ? Invité éco de franceinfo, Pierre Pelouzet, médiateur des entreprises, connaît les difficultés des plus fragiles. Mais il retient surtout "la résilience" de nombreux acteurs.

"Notre économie tient !", affirme-t-il. "Bien sûr, il y a toutes les aides mises en place par l’État (le prêt garanti par l’État, le chômage partiel, le fond de solidarité, etc.) mais il y a aussi une résilience formidable (…) Je vois tous les jours des chefs d’entreprise combattants, engagés, malins, qui vont essayer de trouver tout ce qu’ils peuvent faire pour continuer, et ça marche !"

Il y a beaucoup moins de défaillances en 2020 qu’en 2019

Pierre Pelouzet

médiateur des entreprises

Le médiateur explique que ses services sont d’abord saisis par de petites entreprises : commerçants, artisans, TPE, et PME. Il est souvent sollicité pour des retards de paiement, moins nombreux qu’au premier semestre, mais aussi pour des ruptures de contrats et pour des problèmes de baux commerciaux – de nombreux commerçants ayant des difficultés à payer leurs loyers.

Des aides et des solutions existent. Pierre Pelouzet incite les chefs d’entreprise concernés à se tourner vers le service de médiation."C’est un service public, gratuit, confidentiel et rapide. Et il s’adresse d’abord aux petites entreprises… "  

Vous êtes à nouveau en ligne