Philippe Darmayan (GFI) : "Les carnets de commande montent"

La production industrielle augmente. Pour doper l’emploi, le Groupe des fédérations industrielles réclame un nouveau type de contrat, plus flexible.

 La production industrielle augmente : +0,8% au premier trimestre. Les chefs d’entreprise sont aussi plus enclins à investir.

 

Ces deux bonnes nouvelles annoncent-elles des embauches, alors que l’industrie a encore détruit près de 40.000 emplois en 2014 ? Pas forcément, selon Philippe Darmayan, le président du GFI (Groupe des fédérations industrielles) qui représente 90% du secteur : « Il faut améliorer notre compétitivité, notre productivité (…) Dans un contexte d’incertitude, les chefs d’entreprise vont hésiter à réembaucher des gens de façon permanente  ».

 

Le président du MEDEF, Pierre Gattaz, a proposé de revenir sur le CDI, le contrat à durée indéterminée. Philippe Darmayan, lui, à une autre idée : un « contrat de progrès  », assis sur de nouvelles affaires et l’augmentation des volumes. Avec moins de droits pour les salariés ? « Avec plus d’emplois pour tout le monde  », répond le président du GFI.