Loi Travail : "Le gouvernement essaye de jouer le pourrissement" (Philippe Martinez)

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Le secrétaire général de la CGT, Philippe Martinez, a accusé sur France Info le gouvernement de vouloir le "pourrissement" de la contestation du projet de loi El Khomri.

 "A force de ne pas vouloir discuter, à force de faire semblant qu'il ne se passe rien dans ce pays depuis plus de trois mois " : le secrétaire général de la CGT, Philippe Martinez, a accusé ce lundi sur France Info le gouvernement de vouloir le "pourrissement" de la contestation du projet de loi El Khomri.

Il promet une mobilisation inédite mardi, lors de la manifestaiton nationale prévue à 13h à Paris : "Nous serons très nombreux, 600 cars sont annoncés, des trains, plus les mobilisations de la région parisienne. Je pense qu'on sera plus nombreux que le 31 mars, ce qui faisait référence en matière de mobilisation dans la ru e", estime-t-il, soulignant aussi que de nombreux salariés vont "occuper leurs entreprises". 

 "La balle est dans le camp du gouvernement ", lance-t-il. "Ca peut s'arrêter dès la fin de la semaine si le gouvernement dit 'on arrête ce qu'on a engagé et on travaille les questions qui posent problème'. Ou il retire le texte pour mieux le retravailler aussi ", demande Philippe Martinez. Mais il prévient : "On ne peut pas inviter la première organisation syndicale de ce pays et lui dire je vais vous expliquer ce qu'il faut faire. Soit on dialogue, soit c'est du monologue et rien ne bougera ".