"Le paquet neutre de cigarettes n’aura pas d’effets sur la santé publique" (Seita)

Selon le directeur des affaires publiques de la Seita, Eric Sensi, le paquet neutre de cigarettes ne diminuera pas le nombres de fumeurs, mais la mesure dit-il renforcera la contrefaçon.

L'examen du projet de loi santé de Marisol Touraine débute mardi 17 mars à l'Assemblée nationale. A la veille de l’ouverture du débat, la Seita (filiale du groupe britannique Imperial Tobacco) a déposé un référé auprès du tribunal administratif de Paris contre l'obligation d'apposer le pictogramme "femmes enceintes" sur les paquets de cigarettes.

Cette offensive s'inscrit dans un débat beaucoup plus large mené par la Seita contre le "paquet neutre" : un paquet de cigarettes de couleur unique, sans logo ni image de marque, censé entrer en application au mois de mai 2016.

Pour Eric Sensi, le directeur des affaires publiques de la Seita, le paquet neutre n’aura pas d’influence sur la santé publique mais il aura des conséquences sur le marché parallèle.

"Le paquet neutre de cigarettes n’aura pas d’effets sur la santé publique en ne diminuant pas le nombre de fumeurs. Ce projet aura également des conséquences directes sur les buralistes et favorisera la contrefaçon".

A LIRE AUSSI ►►►Plan anti-tabac : paquet neutre, vapotage limité, enfants mieux protégés

Vous êtes à nouveau en ligne