« La meilleure énergie est celle qu’on ne consomme pas », assure Isabelle Kocher la directrice générale d'Engie

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Sur franceinfo, la directrice générale d'Engie, Isabelle Kocher confirme la baisse des tarifs reglementés du gaz le mois prochain. Et défend un nouveau modèle.

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Les tarifs réglementés du gaz vont beaucoup baisser le mois prochain. Pour plus de quatre millions de foyers, la facture va diminuer de 7% environ.  

Baisse historique des tarifs règlementés  

Invitée de L’Interview éco mercredi 19 juin, la directrice générale d’Engie l’a confirmé sur France Info. Pour Isabelle Kocher, ce sera bien "une des baisses les plus importantes des dix dernières années. Cela dit, ajoute-t-elle, Engie n’y peut rien. En fait, ça dépend du prix auquel les fournisseurs de gaz en Russie, en Algérie, dans le nord de l’Europe, vendent ce gaz. Cette fluctuation est reflétée dans les prix."  

Un changement de modèle  

Mais pour Isabelle Kocher, l’essentiel est ailleurs : "Moi, ce qui m’intéresse, c’est de provoquer des baisses de factures d’énergie de manière structurelle. Pas d’une manière qui dépende des autres. Mais d’une manière durable, en travaillant sur la consommation d’énergie." 

Notre premier métier, c’était la fourniture d’énergie, et nous étions rémunérés pour ça. Aujourd’hui, notre premier métier, c’est d’aider nos clients à en consommer moins, et nous sommes rémunérés pour ça.

Isabelle Kocher, directrice générale d'Engie

sur franceinfo

Engie organise jeudi 20 juin un événement baptisé The good day. Le groupe veut y promouvoir un "monde zéro carbone". "Depuis 2015, affirme Isabelle Kocher, nous avons déjà baissé nos émissions de carbone de 50%." 

Vous êtes à nouveau en ligne