L'interview éco. Taxer les robots : "Une très mauvaise idée"

Le PDG de Saint-Gobain était l'invité de l'interview éco jeudi. Il a évoqué les bons résultats du groupe mais aussi la taxe robot proposée par Benoît Hamon, et la loi Travail.

Saint-Gobain, le leader mondial des matériaux de construction a publié des résultats en hausse. Son PDG Pierre-André de Chalendar était l'invité de l’interview éco sur franceinfo jeudi 9 mars. Il estime qu'il faut aller "un peu plus loin" que la loi Travail pour faciliter les embauches et critique la proposition de Benoît Hamon de taxer les robots. Cette idée va selon lui "contre l'innovation et l'emploi".

franceinfo : Benoit Hamon propose d'instaurer une taxe sur les robots pour financer la protection sociale. Êtes-vous prêt à payer une telle taxe ?

Pierre-André de Chalendar : Je pense que c'est une très mauvaise idée. Elle va contre l'innovation, contre l'emploi, contre la compétitivité industrielle. Taxer le progrès technique est un vieux débat. Cela rappelle le 19e siècle, les diligences qui ont cherché à freiner le développement des chemins de fer.

L'économie européenne va mieux et vous en profitez, mais pas en France où vous stagnez. Que vous manque-t-il en France ?

En France, notre chiffre d'affaire a arrêté de baisser. Il se stabilise, nous allons voir progressivement une amélioration. La construction neuve est repartie. La rénovation est plus lente. J'ai l'impression que les carnets de commande sont là, nos artisans clients, les PME du bâtiment ont simplement un peu peur aujourd'hui d'embaucher. C'est pour cela selon moi que ça met du temps à repartir. Mais je pense que la demande est là, et qu'on devrait progressivement avoir une amélioration aussi en France.

Voulez-vous une nouvelle loi Travail ?

Je pense que la loi El Khomri a été dans la bonne direction. Il faut aller un peu plus loin, que les gens aient envie d'embaucher, n'aient pas peur. Il y a besoin pour ça d'avoir plus de flexibilité.


Pierre-André de Chalendar (Saint-Gobain) : "La... par franceinfo

Vous êtes à nouveau en ligne