L'interview éco. Négociations commerciales : "C’est toujours la guerre des prix" (Serge Papin, Système U)

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Serge Papin, PDG de Système U, est l'invité de l'interview éco avec Jean Leymarie.

Les grandes surfaces et les fournisseurs se préparent au bras de fer. Ils vont bientôt commencer des négociations commerciales, qui vont durer 4 mois, pour déterminer les prix d'achats. Le PDG de "Système U", Serge Papin, s'y prépare déjà. 

Franceinfo : Allez-vous demander aux grandes marques de baisser leurs prix ?

Serge Papin : Nous demanderons une baisse des prix uniquement si nous constatons que les industriels vendent des produits moins chers à nos concurrents. Il y a deux catégories de négociants. Les petites PME, qui travaillent sur le territoire national, et les grands groupes, qui possèdent de grandes marques. Avec eux c’est le plus compliqué. Nous sommes toujours dans un contexte de guerre des prix. Tout le monde cherche sa rentabilité et à être compétitif.

Vous avez déjà été condamné pour des pratiques commerciales jugés illégales. Est-ce que ces mauvaises pratiques continuent ?

On a un encadrement fait par la DGCCRF (La Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes). Tous nos accords sont aujourd’hui contrôlés. Il y a eu des condamnations lourde, y compris chez nous, mais aujourd’hui, nous respectons la loi.

Avez-vous renoncé à la fusion avec Auchan ?

On n’a pas totalement renoncé à une alliance avec Auchan. Uniquement à ce qu’on appelle la convergence des réseaux. C’est-à-dire à l’échange de magasin. En revanche on construit une maison commune sur d’autres secteurs comme les achats de manière à être aussi compétitifs que les plus grands.

Vous êtes petit face à Carrefour et Leclerc, est-ce que vous pouvez continuer seul ?

À condition d’avoir une stratégie qui repose sur deux piliers. Tout d’abord, il faut continuer à faire profiter nos clients d’une expérience métier. C’est très important d’avoir un bon boucher, un bon boulanger, un bon poissonnier. Cela implique d’investir dans la formation. Il faut également que les produits de notre marque respectent nos engagements sur la santé, l’environnement ou encore sur la filière agricoles.

Visionnez l'intégralité de l'interview de Serge Papin au micro de Jean Leymarie

Vous êtes à nouveau en ligne