L'interview éco. Michaël Sportouch (Activision) : "Les compétitions de jeu vidéo deviennent très importantes"

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Michaël Sportouch, vice-président Europe d’Activision Blizzard, est l'invité éco avec Jean Leymarie. 

Call of Duty, l'un des plus gros succès dans l'histoire du jeu vidéo, poursuit sa route. Le quatrième volet de la série sort le 4 novembre. Présenté à la Paris Games Week, le salon grand public du jeu vidéo, la passion de joueurs ne s'est pas démentie. Les sommes investies dans la création de ce jeu sont équivalentes aux grosses productions cinématographiques hollywoodiennes. Cela se chiffre à des centaines de millions de dollars. "La passion des joueurs ne se dément pas", a expliqué lundi 31 octobre sur franceinfo Michaël Sportouch, vice-président Europe d’Activision, éditeur de Call of Duty.

franceinfo : Quel est l'importance du succès du jeu ?

Michael Sportouch : On a vendu plus d'un million d'exemplaires du dernier opus de Call of Duty à l'occasion des fêtes de fin d'année. Au bout d'un an, on s'approche d'un million et demi de l'épisode 3. On a entre 1,3 et 1,7 millions de suiveurs, fans de Call of Duty, qui achètent le jeu régulièrement. C'est aujourd'hui l'une des plus grandes franchises de jeu vidéo.

Est-ce le moment de sortir un jeu de guerre dans le contexte de menaces d'attentat en France ?

Call of Duty, c'est un jeu. C'est un scénario de fiction. C'est une œuvre culturelle. Il faut bien faire la distinction entre le monde virtuel et le monde du réel. L'engouement des joueurs à travers le monde, et en particulier en France, ne s'est pas démenti. Les joueurs font vraiment la différence entre les évènements dramatiques et le jeu. Nos joueurs passionnés peuvent jouer à Call of Duty comme ils peuvent aller voir le dernier James Bond.

Europe d’Activision vient de se lancer dans le phénomène du e-sport, les compétitions géantes de jeux vidéo.

C'est une part petite par rapport aux ventes de jeux vidéo mais très importante pour l'avenir.

Michaël Sportouch

On a créé une composante à l'intérieur de Call of Duty. Les joueurs ont commencé à organiser des compétitions entre amis. Elles sont devenues des compétitions internationales. On a organisé au mois de septembre la deuxième édition des championnats du monde de Call of Duty. Il y a quelques joueurs professionnels. C'est une petite élite de quelques équipes qui commencent à gagner beaucoup d'argent et qui sont extrêmement suivis par des millions de fans sur internet.

Visionnez l'intégralité de l'interview de Michaël Sportouch au micro de Jean Leymarie


Michael Sportouch (Activision) : "Les... par franceinfo

Vous êtes à nouveau en ligne