Jean-Claude Puerto (Ucar) imagine la France avec "30 millions de voitures partagées"

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Le loueur de voitures se développe dans l'autopartage. Son fondateur, Jean-Claude Puerto, est "l'invité éco" de franceinfo.

La France compte environ 40 millions de voitures. Face à la crise climatique, la voiture individuelle va-t-elle peu à peu s’effacer ? La loi d’orientation sur les mobilités vient de revenir devant les députés pour un nouvel examen.  

L’autopartage, avenir de la location ?  

Invité éco de franceinfo, Jean-Claude Puerto a un credo : l’autopartage. Le fondateur du loueur de voitures Ucar (environ 400 agences et 10 000 voitures) veut intensifier son offre de partage, à côté des offres classiques de location. Il propose aux propriétaires de mettre leur voiture en location lorsqu’ils ne s’en servent pas.

"Notre intérêt, c’est que demain en France, on ne loue plus 100 000 ou 150 000 voitures, mais c’est qu’on en loue 10 millions, et qu’on soit payés pour notre savoir-faire. Mais surtout qu’on soit utile à la société" , explique-t-il.

Selon lui, un propriétaire qui confie sa voiture sept jours par mois voit rapidement la différence : "Ca paie en moyenne la moitié du coût de sa voiture" affirme Jean-Claude Puerto.  

Rajeunir le parc automobile  

Ucar vient de franchir un nouveau palier. Il propose aux conducteurs de les aider à acheter leur voiture, s’ils s’engagent à la mettre en location sept jours par mois. Mais pousser les Français à acheter une voiture, est-ce l’avenir ?

Oui, selon Jean-Claude Puerto : "La réalité, c’est 40 millions de voitures dont 15 millions ont plus de dix ans et sont donc extrêmement polluantes. Nous proposons de rajeunir ce parc. Il y en a assez du ‘tout voiture’ ou du ‘pas de voiture du tout’".  

"Nous voulons diminuer le parc de voitures", insiste-t-il : "On n’a pas besoin de 40 millions de voitures. Avec 30 millions de voitures partagées, ça suffirait. Mais des voitures beaucoup plus jeunes !"    

Vous êtes à nouveau en ligne