Jacques Aschenbroich (Valeo) : "50 % de nos dépenses en R&D sont encore en France"

L’équipementier automobile français Valeo et le groupe allemand Siemens vont créer une coentreprise pour fabriquer des systèmes de propulsion de voitures électriques et hybrides. Le PDG de Valéo était l'invité de l'Interview Eco.

L’équipementier automobile français Valeo et le groupe allemand Siemens vont créer une coentreprise pour fabriquer des systèmes de propulsion de voitures électriques et hybrides.

Valeo emploie aujourd’hui 85.000 personnes dans une trentaine de pays. Ce partenariat marque un nouveau pas dans le développement technologique et l’exportation du savoir-faire français : les explications de Jacques Aschenbroich, PDG de Valéo.

Vous êtes à nouveau en ligne