Frédéric Salles (Matooma) : "Avec les objets connectés, on découvre de nouveaux usages tous les jours"

Matooma, c'est une start-up basée à Montpellier et spécialisée dans les objets connectés via une carte SIM. Créée en 2012, elle a réalisé 2,5 millions d'euros de chiffre d’affaires en 2014. Le marché potentiel est colossal, puisqu'on estime qu'il pourrait y avoir près de 80 milliards d'objets connectés d'ici 2020.

"Ce sont des objets de la vie courante ", explique Fréderic Salles, le président de Matooma, "par exemple quand vous payez avec votre carte bancaire à un horodateur, il y a une carte SIM  qui permet de gérer la transaction, c'est la même chose avec l'alarme que vous avez dans votre maison et qui envoie une alerte en cas d'intrusion".

La société équipe aussi des vignobles californiens, où des capteurs permettent de réguler les traitements des vignes. Car la nouvelle étape que souhaite franchir Matooma, c'est de s'implanter durablement sur le marché américain.  L'entreprise prévoit d'ailleurs une levée de fonds de 10 millions d'euros.

Vous êtes à nouveau en ligne