Covid-19 : "Le rôle du bureau est revalorisé", selon Virginie Houzé, spécialiste de l’immobilier

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Le marché immobilier de bureau s'est effondré l'an dernier, sous l'effet de la crise sanitaire. Mais pour Virginie Houzé, du cabinet JLL, le lieu de travail va se réinventer, notamment grâce au coworking.

La chute est spectaculaire. Le marché immobilier de bureau a dégringolé, sous l'effet de la pandémie de Covid-19 et du télétravail. En région parisienne, l'an dernier, la quantité de bureaux loués a chuté de 45%, selon le baromètre Immostat.

Des entreprises attentistes

Invitée éco de franceinfo vendredi 8 janvier, Virginie Houzé, directrice de la recherche au sein du cabinet JLL dit avoir "déjà connu des baisses brutales", citant la crise financière de 2008-2009, mais "cette baisse nous ramène au milieu des années 1990, en nombre de mètres carrés consommés".

Où sont passés les salariés? "À la maison!", répond Virginie Houzé. "Le marché de bureaux est extrêmement en prise avec l’activité économique. Il a subi d’abord l’arrêt de l’activité au printemps (…) Maintenant les entreprises attendent de voir comment la crise sanitaire va évoluer, et quelles sont les conséquences économiques, avant de se lancer dans des projets immobiliers", explique-t-elle.

"Le télétravail ne résout pas tout"

Mais n’est-ce pas le début d’une nouvelle époque ? Les bureaux ne vont-ils pas disparaître ? "2020 a été une année d’accélération de tendances ou d’émergence de nouvelles tendances", répond Virginie Houzé, qui donne l’exemple du télétravail : "Il suscitait beaucoup de réticences en France, mais ces réticences ont été bien balayées." La spécialiste ajoute aussitôt : "Le télétravail ne résout pas tout. Trois salariés sur quatre demandent à revenir au bureau, soit de manière ponctuelle (…) soit totalement."

Après l’épidémie, "les entreprises vont continuer à proposer des bureaux à leurs salariés", estime Virginie Houzé, pour qui "le rôle du bureau est même revalorisé". Mais "on va revoir les bureaux", lieux de "collaboration". L’experte parie notamment sur la poursuite de l’essor du coworking, qui permet aux entreprises "de prendre et de rendre facilement" des espaces de travail. "C’est une corde de plus à l’arc des entreprises sur le marché immobilier", explique-t-elle.

Vous êtes à nouveau en ligne