Béatrice Foucher (Renault) : "Le marché de la voiture électrique a besoin de se créer"

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Pourquoi la voiture électrique peine-t-elle à convaincre en France ? La question revient régulièrement. Pour la directrice du programme "véhicules électriques" de Renault, ce n'est qu'une question de temps.

Pourquoi la voiture électrique n'a-t-elle pas plus de succès ? Au Mondial de l'automobile, la question est lancinante. Il y a quelques années, le Français Renault était en pointe. Il misait beaucoup sur sa petite "Zoé". Mais pour l'instant, les ventes sont faibles. Pour la directrice du programme "véhicules électriques" de Renault, Béatrice Foucher, c'est une question de temps : "Le marché a besoin de maturité ".En 2009, le patron de Renault Nissan rêvait de vendre 100.000 "Zoé" par an. Selon Béatrice Foucher, cette année, seuls 12.000 ou 13.000 véhicules de ce type seront commercialisés. Mais la directrice du programme "véhicules électriques" refuse de parler d'échec. Selon elle, la voiture électrique est "une rupture sociétale " qui nécessite du temps.

Les batteries sont "le nerf de la guerre ". Aujourd'hui, Renault les achète chez le Coréen LG et le Japonais NEC. Pourquoi ne se fournit-il pas auprès de Bolloré, son partenaire dans l'auto-partage ? "Leur utilisation n'est pas compatible, à ce stade, avec l'usage d'un client particulier ."

Vous êtes à nouveau en ligne