Amélioration de la situation économique de la France : "Il faut s'abstenir de tout triomphalisme", prévient le président de France Industrie

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Philippe Varin, le président de France Industrie, a notamment évoqué le problème de la mauvaise adéquation entre l'offre et la demande sur le marché de l'emploi.

"Il faut s'abstenir de tout triomphalisme, parce que nous avons encore 2,4 millions de chômeurs", a estimé mardi 18 février sur franceinfo Philippe Varin, le président de France Industrie, l'organisation professionnelle représentative du secteur industriel en France.

La France renoue avec la baisse du chômage et donc les créations d’emplois, c'est le fait des entreprises privées. Est-ce que ces entreprises vont continuer sur cette trajectoire et à quelles conditions ? Philippe Varin a détaillé la manière dont il va travailler avec l'État dans le cadre du "Pacte productif 2025 pour le plein emploi". Il a notamment affirmé que le président de la République ferait des annonces précises sur la fiscalité et la compétitivité des entreprises au mois d'avril prochain.

"Grand paradoxe"

"Un autre point très important : il y a une sorte de grand paradoxe, a expliqué Philippe Varin. Alors que nous avons encore 8,1% de chômage, les entreprises (et les industriels en particulier), une fois sur deux, ont du mal à trouver une bonne adéquation entre l'offre et la demande."

Concernant le rachat par le français Alstom de la branche ferroviaire du canadien Bombardier pour environ six milliards d’euros, Philippe Varin a estimé que c'était "une très bonne nouvelle. C'est une opération qui a du sens à double titre : d’abord il est bon de développer la traction et le matériel ferroviaire mondialement, pour la transition écologique, c’est une bonne manière de se transporter. La deuxième raison est de voir un de nos champions faire une alliance pour contrer le nouveau constructeur chinois (CRRC) qui est en train de se créer."

Vous êtes à nouveau en ligne